Me Contacter

Mr MEDRI Michel

Naturopathe

Mail : mikki.med@orange.fr

Rechercher...

Paiement sécurisé

image-paiementPAYPAL

Anastore.com 

Anastore.com 

                              

 

Il n'existe pas d'alimentation idéale.

Voilà une maxime qu'il faut retenir et qui résume parfaitement la complexité de notre mode alimentaire au XXIème siècle. Cependant il est nécessaire et absolument concevable de respecter quelques critères importants dans l'objectif de conserver une bonne santé.

Hippocrate disait : "Que tes aliments soient ton premier médicament".

Dans ce domaine complexe de l'alimentation, je vais commencer ce premier article par des généralités et surtout des principes de base qui devraient permettre d'instaurer de précieux fondements à votre équilibre alimentaire. 

Quand vous mangez, retener une chose essentielle : vous devez toujours manger avec plaisir quelquesoit le régime que vous vous êtes imposé. La seconde chose essentielle est d'écouter son propre corps et essayer d'analyser la façon dont il réagit à votre consommation alimentaire. Car vous êtes une personne spéciale et vous n'êtes donc pas une autre qui réagira d'une façon différente.

On vous "abreuve" avec de multiples conseils en matière d'aliments : livres, journaux télévisés, revues de santé, internet et j'en passe....Quand vous y regardez de près, vous trouvez souvent des incohérences et parfois des paradoxes. Car ce sont souvent des campagnes publicitaires orchestrées par des lobbies. Il y a quelques semaines, j'entendais à la télévision que le petit-déjeuner n'était pas si important qu'on le supposait finalement et quelques jours plus tard, on nous vantait l'importance de bien manger le matin pour équilibrer sa journée. En un mot, écoutez ce qui se dit mais tenez compte des réactions de votre propre organisme avant tout.

En matière de régime alimentaire mais qui peut s'étendre à tous les domaines de l'existence, il existe un mot magique qu'il faut impérativement retenir : EQUILIBRE. Certes pas toujours facile de s'y tenir, je le conçois.

L'équilibre dans la diversité de vos aliments tout en respectant les "bons aliments" et les "moins bons" ; le naturopathe a l'habitude de parler d'aliments à forte radio-vitalité d'une part( ex : aliments crus, légumes, fruits, céréales complètes, légumineuses, graines germées etc.) et d'aliments à faible radio-vitalité d'autre part ( ex : charcuteries, viandes, aliments raffinés, sucreries, patisseries etc.). Nous y reviendrons plus tard dans un autre article.

Mais pour en rester à nos règles générales, il vaut mieux s'en tenir à un bon équilibre dans quelques domaines :

- varier vos repas.

- garder en tête les justes proportions en terme de quantité et cuisinez juste ce qu'il est nécessaire à chaque repas ( ex : si 100 g. de pâtes vous suffisent alors inutile d'en faire 150g., on évite aussi les gaspillages !). Il est important que vous sortiez de table avec non pas une impression de satiété mais plutôt une impression d'avoir légèrement faim... d'où l'importance d'écouter son corps.

- respecter les pourcentages en nutriments : glucides, lipides, protides et le shéma basique est plutôt le suivant : 55% de glucides, 25% de protéines végétales et 20% de protéines animales à moduler suivant votre organisme. Il existe bien entendu d'autres shémas moins toxiques et plus efficaces pour se maintenir en bonne santé, nous en reparlerons.

- buvez frequemment de l'eau : au moins 1,5l/jour mais vous pouvez aussi répartir vos besoins dans la journée en buvant un verre le matin au lever puis avant les principaux repas. Le reste à votre convenance mais buvez avant de manger plutot que pendant et après le repas. Bien entendu, vous pouvez boire aussi des infusions et du thé vert, excellent pour la santé.

- ne consommez pas ou peu de sel de table (c'est inutile ! les aliments contiennent souvent naturellement du sel). Il est important ici, d'essayer de réduire cette habitude pour ensuite habituer votre organisme à ingérer moins d'aliments au goût salé. Votre corps s'en souviendra surtout quand vous aurez atteint l'âge de la sagesse !

- dans le même registre, réduisez ou même évitez les aliments riches en sel : charcuteries, apéritifs, certains fromages (désolé !), aliments déshydratées, plats industriels préparés etc.

- bannissez de votre assiette les aliments raffinés à l'excès que l'on trouve dans maintenant tous les supermarchés et préférez les aliments biologiques : le mieux est toujours de manger des produits naturels, de cuisiner soi-même quand c'est possible et de préférer un sandwich plutôt qu'un plat fabriqué industriellement.

- Gardez en tête que les glucides (sucres) sont les seuls nutriments indispensables à l'organisme ( le cerveau et les muscles ne survivraient pas sans glucides) mais là aussi, privilégier les sucres à index glycémique lent et les sucres naturellement présents dans les aliments comme les fruits frais et les oléagineux.

- respecter au mieux les associations alimentaires ( la théorie de Shelton qui fera l'objet d'un autre article). C'est très important à la fois pour l'assimilation des nutriments mais aussi pour une bonne digestion à chaque repas. Peut-être même le plus important...

- ne consommez pas trop de graisses hydrogénées fortement riches en toxines et acides gras saturés.

- Le vin est à consommer modérément pendant les repas à condition que ce soit un bon vin.  (1 verre à chaque repas c'est déjà bien). Les alcool forts sont à éviter dans une consommation régulière. Si vous pouvez vous abstenir d'alcool, faites le.

- la viande tous les jours n'est absolument pas nécessaire et la consommation de viandes animales en France est beaucoup trop importante et surtout pas toujours indispensable ! Dans tous les cas, préférez les viandes blanches et le poisson (on y reviendra).

- mangez des légumes mais aussi des fruits frais et là, les campagnes publicitaires qui préconisent de manger 5 fruits et légumes par jour ont vu juste. Au Japon où l'espérance de vie est la meilleure au monde, on consomme beaucoup de riz mais aussi beaucoup de légumes au gré des saisons (objet d'articles futurs). Il faut habituer votre organisme à manger des légumes que ce soit crus ou cuits tous les jours et laisser l'habitude se faire avec le temps. 

- faites la part-belle aux aromates pour agrémenter vos salades et vos légumes de façon à réduire progressivement le sel de table.

- éviter les aliments trop gras c'est une évidence et réduisez fortement les sauces grasses et caloriques. Cependant les lipides sous forme d'acides gras polyinsaturés sont indispensables pour les membranes cellulaires, les nerfs et le cerveau.

L'alimentation idéale n'existe pas, seul l'équilibre alimentaire compte. Deux régimes sont particulièrement intéressant d'un point de vue diététique : le régime méditérranéen et l'alimentation japonaise dans sa généralité. Nous y reviendrons. Enfin n'oubliez pas que manger est une source de plaisir et qu'elle contribue à notre santé et notre bien-être. Et ça, c'est l'un des objectifs principal du naturopathe.

A bientôt...

Me Contacter

Mr MEDRI Michel

Naturopathe

Mail : mikki.med@orange.fr

Recevoir la Newsletter

Partage Facebook